fbpx
Réflexologie et mieux-être

Comment retrouver un sommeil serein?

By 6 avril 2020avril 17th, 2020Aucun commentaire
Troubles sommeil et reflexologie - Charlotte LE BIHAN reflexologue plantaire Vertou

C’est un fait, nous passons un tiers de notre vie à dormir. La question du sommeil est donc vitale ! Mais que faire lorsque notre sommeil est perturbé ? Comment retrouver un sommeil serein ?
Capital pour notre santé, le sommeil est indispensable à la récupération physique et psychique de notre corps. Aujourd’hui, beaucoup de personnes se plaignent de manquer de sommeil ou de mal dormir. D’ailleurs, 1/3 des Français déclarent souffrir de troubles du sommeil*. Derrière le terme « troubles du sommeil », nous retrouvons tous les types de manifestations liées à un sommeil perturbé : insomnie, cauchemar, apnée du sommeil, somnambulisme…

Comment fonctionne le sommeil ? Quelles solutions pour mieux dormir ? Explications…

*Etude de l’INVS/MGEN menée en 2015 – source : www.sommeil.org

Le sommeil de A à Z

Le sommeil est un besoin vital pour notre organisme afin de nous maintenir en bonne santé. Il sert avant tout à « réparer » les incidents physiques ou psychiques vécus dans notre journée.
Le sommeil permet donc de maintenir notre équilibre physique et mental. Mais pas seulement.
Le sommeil est un facteur important pour la reconstruction cellulaire, la mémorisation, le bon fonctionnement du cerveau, la stimulation hormonale, favoriser la bonne humeur…

Les différentes phases du sommeil

Durant la nuit, notre sommeil est divisé en cycles qui se répètent. Chaque cycle est divisé en 5 phases : l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond, le sommeil paradoxal, la phase de semi-réveil.
Ce cycle dure environ 90 minutes et se répète 4 à 6 fois par nuit.

La phase de sommeil lent permet au corps de récupérer physiquement et d’évacuer les tensions accumulées au cours de la journée. Le sommeil paradoxal est appelé ainsi, car c’est la phase où le cerveau est très actif, alors que nous sommes profondément endormis.

Nous avons besoin de sommeil

Qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un bébé par exemple, les effets du sommeil sur notre organisme vont être différents. Les besoins ne sont pas les mêmes.
Chez le bébé, le sommeil permet de favoriser la sécrétion des hormones de croissance, développer son système nerveux…
En revanche, chez l’adulte, le sommeil favorise la récupération physique liée aux tensions musculaires, le renouvellement cellulaire, le renforcement du système immunitaire…

Le sommeil a de multiples effets sur le fonctionnement de notre organisme et ce, tout au long de notre vie.

Pourquoi je dors mal ?

Les origines des troubles du sommeil sont diverses et parfois difficile à identifier précisément. Tant que le trouble est passager et non répétitif, il n’est pas nécessaire de s’alerter. Une bonne hygiène de vie, des horaires réguliers… permettent souvent de rectifier les choses.
En revanche, quand ces troubles deviennent chroniques, cela peut avoir des incidences sur notre équilibre physique et psychique.
Les troubles du sommeil peuvent avoir différentes causes :

  • Psychologiques : stress, dépression, choc émotionnel, anxiété…
  • Physiologiques : alimentation, prise de médicaments, dépendances (drogues, alcool), caféine…
  • Environnementales : température de la chambre, bruit, luminosité…
  • Pathologiques : fièvre, fatigue chronique, douleurs musculaires/articulaires, problèmes respiratoires…

Les différentes manifestations

Il existe 3 principaux troubles du sommeil : la dyssomnie, l’hypersomnie et la parasomnie.

Je dors peu et mal : dyssomnie

La dyssomnie se traduit par une qualité et une durée du sommeil qui sont insuffisants ou altérés. Ce sont les troubles du sommeil les plus fréquents, comme les insomnies. D’ailleurs, concernant les insomnies, il en existe plusieurs manifestations : difficulté d’endormissement, réveils nocturnes, sensation de fatigue au réveil…

Je dors trop : hypersomnie

C’est lorsqu’une personne présente un excès de sommeil, en cas de narcolepsie, apnée du sommeil, fatigue chronique, ronflements excessifs…
Ces personnes vont soit dormir plus de 10h par nuit et se sentir fatiguée au réveil, soit ces personnes vont avoir des périodes de somnolence pendant la journée.
Dans ces cas, le sommeil n’est pas réparateur d’où des envies fréquentes de dormir pendant la journée avec des épisodes de somnolence diurne.

Je dors vraiment mal : parasomnie

C’est l’ensemble des comportements anormaux qui surviennent pendant le sommeil. Les exemples les plus connus sont le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les cauchemars…

À la longue, tous ces déséquilibres liés au sommeil peuvent avoir des conséquences psychologies, physiques et comportementales sur notre organisme : troubles de l’humeur, fatigue importante, maux de tête, nervosité, dépression, troubles de l’attention, mémoire…
Il existe plusieurs solutions naturelles qui peuvent être mises en place pour régler les problèmes de sommeil. Saviez-vous que la réflexologie plantaire est une approche intéressante en cas de troubles du sommeil ?
Troubles sommeil et reflexologie - Charlotte LE BIHAN reflexologue plantaire Vertou

Quelles solutions contre les troubles du sommeil ?

Hygiène de vie : mettre toutes les chances de son côté

Améliorer sa qualité de vie, alléger le repas du soir, limiter les écrans avant de dormir, faire de exercices de respiration, méditer, pratiquer une activité physique régulière en évitant de pratiquer le soir… sont autant de moyens à mettre en placer pour favoriser au maximum un sommeil de qualité. Les troubles du sommeil chroniques peuvent présenter des conséquences néfastes sur la santé, ils ne doivent pas perdurer dans le temps. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin, voire un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil.

La durée du sommeil est propre à chacun et varie en fonction de la période de la vie et de la constitution de chacun. Néanmoins, pour un adulte, la durée « idéale » d’une bonne nuit se situe généralement entre 7 et 9h, pour permettre à notre organisme de bien récupérer et de recharger les batteries.

Une bonne nuit est celle qui permet de se sentir reposé et d’avoir un bon fonctionnement dans la journée.

De plus, aller se coucher à heures régulières favorise un bon endormissement et des nuits de qualité.
Il faut également penser à éteindre tous les écrans (TV, smartphone, tablette, ordinateur…) au moins 1h avant d’aller se coucher et bannir les écrans de sa chambre !

Et pourquoi pas la réflexologie plantaire ?

Auto-stimulation : les points clés à masser

Il existe plusieurs solutions naturelles pour régler les problèmes de sommeil. La réflexologie plantaire est une des solutions qui s’avère très efficace pour retrouver un équilibre au niveau du sommeil.
En marge de séances de réflexologie plantaire ou autres approches, vous pouvez pratiquer l’auto-stimulation de certaines zones réflexes sur les pieds ou les mains.
Le soir, quelques minutes avant le coucher, massez-vous les pieds de manière globale.

Rotation cheville - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

Pour commencer, tournez les chevilles dans un sens puis l’autre.

Masser avec les pouces - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

Massez énergiquement toute la surface du dessous du pied avec vos 2 pouces en remontant.

Rotation orteils - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

Tournez vos orteils dans un sens, puis dans l’autre.

ZR rachis - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

Lissez la zone réflexe de la colonne vertébrale sur la face interne des 2 pieds, en montant puis en descendant. Cette zone est souvent sensible, notamment en cas de douleurs dorsales.

ZR orteils - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

Pressez le dessous de chaque orteil, ce qui correspond aux zones réflexes du cerveau et de l’hypophyse. Vous pouvez vous attardez un peu plus longtemps sur le gros orteil.

ZR plexus solaire - Charlotte LE BIHAN Reflexologue plantaire MTC Vertou

En cas de période de stress, insistez sur les zones du diaphragme et du plexus solaire quelques instants.

Vous pouvez pratiquer ce petit rituel tous les soirs pendant quelques jours ou semaines selon vos besoins. Soyez à l’écoute de vos ressentis et de comment votre corps réagit.

Si vous avez des questions ou besoin de précisions, n’hésitez pas ! Laissez-moi un commentaire en bas de cet article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.