fbpx
Autour de la réflexologie

Retrouver un sommeil serein avec la réflexologie

By 4 juin 2019 juillet 28th, 2019 Aucun commentaire
Troubles sommeil et reflexologie - Charlotte LE BIHAN reflexologue plantaire Vertou

Indispensable à la récupération physique et psychique, le sommeil est capital pour notre santé. Aujourd’hui, beaucoup de personnes se plaignent de manquer de sommeil ou de mal dormir. D’ailleurs, 1/3 des Français déclarent souffrir de troubles du sommeil*. Derrière le terme « troubles du sommeil », nous retrouvons tous les types de manifestations liées à un sommeil perturbé : insomnie, cauchemar, apnée du sommeil, somnambulisme…
Nous passons un tiers de notre vie à dormir, alors autant prendre soin de notre sommeil ! La réflexologie peut permettre de retrouver un sommeil serein. Explications…

*Etude de l’INVS/MGEN menée en 2015 – source : www.sommeil.org

Comment fonctionne notre sommeil ?

À quoi sert le sommeil ?

Le sommeil est un besoin vital pour notre organisme afin de nous maintenir en bonne santé. Il sert avant tout à « réparer » les incidents physiques ou psychiques vécus dans notre journée.
Le sommeil permet donc de maintenir notre équilibre physique et mental. Mais pas seulement.
Le sommeil est un facteur important pour la reconstruction cellulaire, la mémorisation, le bon fonctionnement du cerveau, la stimulation hormonale, favoriser la bonne humeur…

Les différentes phases du sommeil

Durant la nuit, notre sommeil est divisé en cycles qui se répètent. Chaque cycle est divisé en 5 phases : l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond, le sommeil paradoxal, la phase de semi-réveil.
Ce cycle dure environ 90 minutes et se répète 4 à 6 fois par nuit.

La phase de sommeil lent permet au corps de récupérer physiquement et d’évacuer les tensions accumulées au cours de la journée. Le sommeil paradoxal est appelé ainsi, car c’est la phase où le cerveau est très actif, alors que nous sommes profondément endormis.

Nous avons besoin de sommeil

Qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un bébé par exemple, les effets du sommeil sur notre organisme vont être différents. Les besoins ne sont pas les mêmes.
Chez le bébé, le sommeil permet de favoriser la sécrétion des hormones de croissance, développer son système nerveux…
En revanche, chez l’adulte, le sommeil favorise la récupération physique liée aux tensions musculaires, le renouvellement cellulaire, le renforcement du système immunitaire…

Le sommeil a de multiples effets sur le fonctionnement de notre organisme et ce, tout au long de notre vie.

Les différents troubles du sommeil

Leurs origines

Les origines des troubles du sommeil sont diverses et parfois difficile à identifier précisément. Tant que le trouble est passager et non répétitif, il n’est pas nécessaire de s’alerter. Une bonne hygiène de vie, des horaires réguliers… permettent souvent de rectifier les choses.
En revanche, quand ces troubles deviennent chroniques, cela peut avoir des incidences sur notre équilibre physique et psychique.
Les troubles du sommeil peuvent avoir différentes causes :

  • Psychologiques : stress, dépression, choc émotionnel, anxiété…
  • Physiologiques : alimentation, prise de médicaments, dépendances (drogues, alcool), caféine…
  • Environnementales : Environnementales : température chambre, bruit, luminosité…
  • Pathologiques : fièvre, fatigue chronique, douleurs musculaires/articulaires, problèmes respiratoires…

Les différentes manifestations

Il existe 3 principaux troubles du sommeil : la dyssomnie, l’hypersomnie et la parasomnie.

Dyssomnie

La dyssomnie se traduit par une qualité et une durée du sommeil qui sont insuffisants ou altérés. Ce sont les troubles du sommeil les plus fréquents, comme les insomnies. D’ailleurs, concernant les insomnies, il en existe plusieurs manifestations : difficulté d’endormissement, réveils nocturnes, sensation de fatigue au réveil…

Hypersomnie

C’est lorsqu’une personne présente un excès de sommeil, en cas de narcolepsie, apnée du sommeil, fatigue chronique, ronflements excessifs…
Ces personnes vont soit dormir plus de 10h par nuit et se sentir fatiguée au réveil, soit ces personnes vont avoir des périodes de somnolence pendant la journée.
Dans ces cas, le sommeil n’est pas réparateur d’où des envies fréquentes de dormir pendant la journée avec des épisodes de somnolence diurne.

Parasomnie

C’est l’ensemble des comportements anormaux qui surviennent pendant le sommeil. Les exemples les plus connus sont le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les cauchemars…

À la longue, tous ces déséquilibres liés au sommeil peuvent avoir des conséquences psychologies, physiques et comportementales sur notre organisme : troubles de l’humeur, fatigue importante, maux de tête, nervosité, dépression, troubles de l’attention, mémoire…
Il existe plusieurs solutions naturelles qui peuvent être mises en place pour régler les problèmes de sommeil. La réflexologie plantaire est une des solutions qui s’avère très efficace pour retrouver un équilibre au niveau du sommeil.
Troubles sommeil et reflexologie - Charlotte LE BIHAN reflexologue plantaire Vertou

La réflexologie pour diminuer nos troubles du sommeil ?

La réflexologie : une solution naturelle efficace pour retrouver un bon sommeil

Avant toute chose, il est utile de connaître l’origine du trouble lié au sommeil. Est-elle liée à des causes d’ordre physiologique, psychologique… ?
Le réflexologue s’intéresse aussi aux manifestations de ce trouble et à vos habitudes et rythmes de vie.
Est-ce votre problème de sommeil a d’autres conséquences sur votre organisme ? Cela peut être par exemple des troubles digestifs, des maux de têtes, des douleurs musculaires ou articulaires, des tremblements, fatigue intense…
Selon toutes ces indications, le réflexologue rééquilibre les zones reflexes correspondant à ces troubles et aider l’organisme à réguler ses différents systèmes : digestif, circulatoire, hormonal…

De par son approche globale la réflexologie plantaire procure une détente profonde du corps. Les trouble du sommeil sont dans la majorité des cas liés à des facteurs psychologiques, comme le stress par exemple. Le réflexologue stimule également les zones réflexes des systèmes hormonal et nerveux, en particulier le diencéphale (hypophyse, épiphyse, cerveau émotionnel…) pour booster l’organisme.
En diminuant le stress et en agissant sur les terminaisons nerveuses des pieds, la réflexologie possède un réel effet antalgique sur notre corps. Elle soulage rapidement la plupart des symptômes liés aux problèmes de sommeil.

Du point de vue de l’énergétique chinoise

Du point de vue de l’énergétique chinoise, c’est l’Élément Feu qui gère le sommeil. Il gouverne également le psychisme, l’activité mentale et l’affect.
Un bon sommeil dépend donc d’un esprit serein et en paix.

Les personnes insomniaques sont sujettes à deux types d’insomnies : la difficulté d’endormissement ou les réveils nocturnes. Généralement, les deux ne se cumulent pas. En revanche, il arrive que ces deux types d’insomnies soient alternées.
Dans la pensée chinoise, la nuit est de type Yin, dont l’apogée est à minuit (maximum de yin dans le cycle jour/nuit). Si une personne souffre d’insomnie avec réveils nocturnes, celle-ci montre une dominance ou un excès de Yin. Alors qu’une personne qui a du mal à s’endormir montre une prédominance Yang. Son Yang est en excès à un moment de la journée où le Yang décline pour laisser la place au Yin.

Une fois ces informations transmises, le réflexologue stimule les zones réflexes reliées à l’Élément Feu, dont le couple Organe/Entraille est le Cœur et l’Intestin Grêle. Selon la consistance des tissus, la réflexologue donne du Yin ou du Yang à sa manipulation pour réguler le trouble.

Lorsque des épisodes d’insomnie avec réveils nocturnes par exemple, il est utile d’en connaître l’heure. En effet, en énergétique chinoise, il existe une « Horloge chinoise », qui correspond aux marées du Qi.
En fonction de l’heure des réveils, certains Éléments sont mis cause, en plus de l’Élément Feu. De 23h à 3h, c’est l’Élément Bois qui est concerné. De 3h à 7h du matin, c’est l’Élément Métal.
Les organes correspondant sont aussi vérifiés et travaillés.

Améliorer sa qualité de vie, alléger le repas du soir, limiter les écrans avant de dormir, faire des exercices de respiration, méditer, pratiquer une activité physique régulière en évitant de pratiquer le soir… sont autant de moyens à mettre en placer pour favoriser au maximum un sommeil de qualité. Les troubles du sommeil chroniques peuvent présenter des conséquences néfastes sur la santé, ils ne doivent pas perdurer dans le temps. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin, voire un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.